Cantal : À la découverte du courlis cendré

Cantal : À la découverte du courlis cendré

Soumis à la pression humaine avec notamment le drainage des zones humides et le changement climatique, la population nicheuse de Courlis cendré est en forte régression au niveau national et l'Auvergne n'échappe pas à ce phénomène.

Sur la centaine de couples estimés en Auvergne, 1/3 de la population se trouve dans le Cantal. Afin de poursuivre de recencement de la population, le drone est apparu pour les ornithologues comme un outil pouvant faciliter les observations dans les milieux ouverts.

Habitat du courlis cendré

Sortis des véhicules sur la planeze, les ornithomogues sont rapidement attentifs en écoutant le long cri reconnaissable de l'oiseau. Le pilote met rapidement le drone en vol et part à la recherche des Courlis.

Il n'est pas évident de retrouver ces oiseaux furtifs et au vol rapide dans ces espaces ouverts.

Même si les Courlis restent furtifs, les images vue du ciel mettent en évidence les zones de nidification et les dégradés de vert de la planeze du Cézallier.

Pour l'ornithologue le drone est un nouvel outil permettant de faciliter les observations des oiseaux sur de grandes surfaces en un minimum de temps. Il aujourd'hui utilisé pour la sauvegarde des oiseaux nicheurs au sol.

En savoir plus :

Un drone pour la sauvegarde des oiseaux nicheurs au sol

Rapport LPO 2014-2015

Ecrire un commentaire