Survol du Lac d'Amour et de la Pierra Menta

Survol du Lac d'Amour et de la Pierra Menta

Il est des endroits qui portent des noms enchanteurs, celui du lac d’Amour en fait parti.

A proximité du sentier mythiques du tour du Beaufortain, se love ce petit lac dans une ambiance romantique aux milles reflets au pied de la célèbre Pierra Menta culminant à 2714 m. Rocher qui serait l’œuvre du géant Gargantua qui, avec son emportement légendaire, aurait expédié d’un coup de pied un morceau du massif des Aravis, qui serait venu se planter dans le Beaufortin.

Pierra menta

Il ne fallait pas plus pour le pilote, amoureux des grands espaces, pour immortaliser, avec son drone, ce paysage grandiose façonné par le géant et la surrection alpine. Après 550 m de dénivelés, au départ du Teicol, le petit lac de montagne se découvre et le drone peut enfin décoller sur ses rives herbeuses. Toutefois avec les vents tourbillonnant de cette fin d’après midi, la vigilance du pilote doit rester aiguisée pour éviter de se faire prendre par un rabattant.

Drone savoie

Après plusieurs prises de vues du lac et sur le lointain reflet du barrage de Roselend, le drone prend la direction du col Bresson, pour s’élancer vers la Pierra Menta avec ses 120 m d’à-pic dont la première ascension date de 1922. La vélocité du drone lui permet de relever le défi bien plus rapidement que ces premiers valeureux alpinistes que sont Leon Zwingleistein et JP Loustalot qui ont réussit l’exploit de vaincre le pic vertical par la face ouest.

Sur l’écran du retour vidéo, on comprend la joie de ces alpinistes, qui au sommet ont pu être récompensés par une vue panoramique à 360°sur les majestueux paysages du massif Alpins et du Beaufort

Ecrire un commentaire